7 astuces pour améliorer votre vocabulaire anglais professionnel

Omar

7 astuces pour améliorer votre vocabulaire anglais professionnel


A l’heure de la mondialisation, il est aujourd’hui dur de parler business et travail sans le faire en anglais. Avec plus de 2 milliards de locuteurs dans le monde, dont plus de 500 millions de non-natifs mais qui la pratiquent couramment, l’anglais rime depuis maintenant longtemps avec le monde de l’entreprise, ou comme les anglophones se plaisent à l’appeler :  le « corporate ».

Hyper-valorisé à l’embauche et pilier pour certaines disciplines (commerce, droit international, finance, logistique…) c’est bien souvent la maîtrise d’un anglais professionnel et spécialisé qui est moteur de l’évolution professionnelle.

Et puisque la maîtrise d’une langue passe aussi par l’acquisition de sa variété lexicale, c’est à ces fins que nous vous proposons aujourd’hui 7 astuces et conseils pour enrichir votre vocabulaire en anglais professionnel.


1. Gardez trace de vos erreurs (pour en apprendre) :

On entend souvent répéter que l’erreur est la condition même de l’apprentissage.  Si cet adage est vrai, il n’est seulement valide que si vous en tirez des leçons. Et quelle meilleure façon de mettre à profit ces petits défauts quotidiens que de les noter. En conservant un petit registre de vos erreurs, vous arriverez assez vite à déterminer quels mots et expressions vous n’orthographez pas correctement ou utilisez hors contexte ; et c’est ainsi qu’en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire, vous aurez établi une liste presque exhaustive des erreurs qui vous sont personnelles et que vous commettez fréquemment, ces mêmes petits défauts auxquels vous saurez désormais être  attentif.


2.Utilisez les mails comme entraînement :

204 millions de mail sont envoyés chaque minute dans le monde, ce qui en fait de très loin le service de messagerie et d’envoi de document le plus largement utilisé, et ce en particulier par les entreprises. Vous en êtes entourés toute la journée : facture, notification de réunion, discussion client, etc.

Alors pourquoi ne pas s’en servir dans la perfection de votre anglais ?

La lecture mais aussi et surtout la rédaction quotidienne de mails en anglais constituent une excellent exercice. Ce type d’exercices de rédaction à petits volumes, mais répétés s’inclut dans une méthode d’apprentissage dite « par récurrence » et vous permettra sans trop d’efforts, et en vous appliquant simplement lors de la rédaction de vos courriels, d’acquérir et de mettre en pratique rapidement un vocabulaire anglais professionnel de qualité.


3. Créez-vous un mémo de vocabulaire :

Il est facile de trouver beaucoup de vocabulaire spécifique à un domaine professionnel sur internet, que ce soit par le biais de forums de niche, de communautés professionnelles anglophones ou même parfois dans des médias plus généralisés. La difficulté est souvent de faire le tri et de mémoriser ces expressions et d’être capable de les utiliser quand elles vous seront nécessaires.

Une manière infaillible et efficace et de vous créer un carnet de vocabulaire dans lequel vous noterez le vocabulaire anglais professionnel qui vous semble pertinent. En gardant et complétant fréquemment ce document, vous aurez bientôt avec vous un fidèle compagnon capable de rivaliser avec le vocabulaire d’un natif !

Pour ceux qui voyagent léger, il est aussi possible d’adopter des applications qui remplissent ce rôle et consultable facilement depuis votre smartphone. Wordsteps par exemple vous permet de constituer des banques de vocabulaire sur autant de thèmes que vous le désirez.


4. Pensez aux calendriers quotidiens :

Ces calendriers quotidiens ou en anglais « a word, a day » sont des calendriers qui vous proposent chaque jour d’apprendre un nouveau mot de vocabulaire, sa prononciation et le contexte dans lequel il est utilisé. Cette manière alternative d’enrichir votre vocabulaire sans avoir l’impression immédiate et parfois rebutante de vous plonger dans l’ambiance intensive d’un cours de langue peut s’avérer très efficace.

Certains sites se posent en calendriers quotidiens dématérialisés et jouent un rôle similaire et de manière gratuite. On peut ainsi citer le site wordthink.com, ou bien encore the Learning Network du New York  Times.


5. Sympathisez avec des expatriés :

La majorité des grandes villes possèdent des communautés ou des quartiers à prédominante étrangère, souvent peuplés d’expatriés qui à défaut de toujours maîtriser le français, sont généralement anglophones. Vous pourriez ainsi les rencontrer de manière régulière et pratiquer votre anglais. La richesse de leur anglais et son emploi au sein d’une conversation est souvent assez didactique, et c’est inconsciemment que vous améliorerez votre vocabulaire professionnel anglais.


6. Mettez en place un flux RSS :

Les flux RSS (Really Simple Syndication) sont des flux d’agrégation de contenu. Concrètement ils prennent la forme d’un fil d’information et de contenu, sur un sujet ou thème particulier, provenant de divers sites et plate-formes. Ainsi de nombreux logiciels et sites se proposent de réaliser ce genre de service et d’établir cette sorte de veille sur les objets et sujets que vous aurez choisi.

En ciblant vos domaines d’activité et en mettant en place un flux RSS pertinent en anglais, vous pourrez facilement lire en anglais sur des sujets thématiquement adéquats avec votre activité, tout en enrichissant votre vocabulaire anglais professionnel.

Plusieurs sites internet propose ce genre de service. Parmi les anglophones les plus connus, on peut citer Feedly ou encore The Old Reader.


7. Voyagez dans le cadre professionnel :

Une des méthodes les plus efficaces pour donner un bon coup de boost à son anglais professionnel reste bien sûr de s’immerger dans une atmosphère de travail anglophone, au sein d’une entreprise ou chez un client avec lequel la communication ne pourra s’effectuer que dans la langue de Shakespeare. En coupant totalement avec votre langue natale vous vous mettez volontairement dans positions difficiles, très propices à un apprentissage intensif de la langue.

De plus le voyage professionnel à l’étranger peut être très enrichissant sur la manière avec laquelle vos homologues et collègues étrangers communiquent sur un espace de travail, ce qui pourrait s’avérer bénéfique dans le cadre d’un apprentissage compréhensif de l’anglais professionnel.


Le mot de la fin

Pour finir, il faut bien sûr garder à l’esprit que l’apprentissage d’une langue étrangère, et l’anglais n’y fait pas défaut, représente un travail de longue haleine. Et comme pour une préparation sportive, c’est la régularité qui reste maître-mot.

C’est en étant réaliste et honnête d’entrée de jeu avec vous-même et en évaluant correctement le temps que vous êtes susceptible de consacrer à l’apprentissage de nouveau vocabulaire anglais professionnel, que vous pourrez établir une marge de progression, vous fixer des objectifs et rester motivé tout au long de votre perfection de la langue anglaise.

Leave a Reply

Your message*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Name*
Email*
Url